jeudi 20 avril 2017

Braine, 20 avril 1917 – Jean à sa mère

20/4/1917
            Maman chérie 

            Nous voilà de nouveau au repos pour peu de jours, après une semaine de combats. Le regiment a été vraiment admirable. Il a fait quelque chose, cette fois. Je te raconterai tout ça. Malheureusement les vides sont grands… notre cher commandant [Rivals] surtout. Aujourd’hui, ds un hopital voisin ns sommes allé voir à cheval les officiers blessés : le colonel [Théron] toujours serein, [Roger de] La Morinerie blessé de 4 balles, etc, etc.
Tendresses, tendresses 

Jean

Source : collections BCDI