dimanche 9 avril 2017

Bourg et Comin, 9 avril 1917 – Jean à sa mère

9/4/1917
            Maman chérie 
 
            Encore le calme, calme relatif. Hier j’ai passé un très bon Dimanche de Pâques à cannoter sur le Canal avec Le Gall, le s. lieut. téléphoniste, un des plus chics types du regiment Ce milieu du colonel n’est pas antipathique à quelques exceptions près. Je fais très bon ménage en particulier avec [Pierre] Péchenard, un prêtre qui n’a pas l’empreinte. Quand au colon [colonel Théron] il est vraiment très gentil. Mon travail d’off. de liaison sera interessant. Il est considéré par beaucoup comme un « filon ». Je pense beaucoup à vous. Je viens de recevoir ta lettre du 2. Bien heureux de savoir ton oreille guérie.

Très tendrement 

Jean
 
Source : Projet Babel - Les rivières et les canaux