dimanche 26 mars 2017

Vauxtin, 26 mars 1917 – Jean à sa mère

26/3/1917
            Maman chérie 

            Aujourd’hui, la pluie la plus lugubre a succédé au soleil d’hier. Par bonheur je puis rester dedans. Nous n’allons au travail que chacun à notre tour, et c’est le tour de G. [K.G. anonymisé par l’auteur du blog]. Il me tarde bien d’avoir des nouvelles de la maison mais c’est très normal qu’elles ne soient pas encore arrivées. Limpens a un cafard noir tous ces temps-ci. Il en rate tout à fait la cuisine. Je crois que le fait de sentir des combats près de St Quentin où il a sa famille n’y est pas étranger. Ça a quand même du bon de vous sentir dans le Midi.
A vous tous toute ma tendresse 

Jean