vendredi 14 juillet 2017

Eté 1917 – L’Hilsenfirst

Source : JMO du 132ème R.I. - 14 juillet 1917
        Vers le 15 juillet[1] nous franchissons les cols pour déboucher sur la vallée de la Fecht. Notre régiment va s’installer en avant de Metzeral et de Sondernach et plus au sud, sur les pentes et au sommet de l’Hilsenfirst. Mais je ne vais pas connaître la vie de secteur d’ailleurs assez faible dans ce coin.

Source : collections BDIC
          Je deviens en effet l’adjoint du commandant Jules et plus tard du commandant Guilhaumon. Ils ont à commander un vaste secteur, englobant des unités territoriales et ont dû donner le commandement direct de leurs bataillons à leurs capitaines adjoints. Ce sont l’un et l’autre des hommes de commerce agréable.
Notre P.C. est bien installé, situé sur les pentes d’une grande forêt de sapins. J’ai peu de travail. Je parcours en tous sens ce secteur beau et calme. J’oublie presque la guerre pour me croire en villégiature à la montagne. Pendant des heures entières c’est à peine si l’on entend au loin l’éclatement d’un obus ou le tic-tac d’une mitrailleuse. Je vais d’ailleurs être arraché encore plus complètement à ma vie de guerrier. 

Mémoires de Jean Médard, 1970 (3ème partie : La guerre)


[1] Le JMO permet de préciser qu’il s’agit du 14 juillet 1917.